LCE 72 : JOURNÉE D’AMITIÉ à LISIEUX

Journée pluvieuse, journée heureuse avec la petite Thérèse de Lisieux.

En ce 4 mai, de bon matin, nous voilà une bonne cinquantaine de pèlerins de la Sarthe en route vers Lisieux dans le calvados : notre  grande famille LCE accompagnée de quelques nouveaux visages

Après les laudes, certains plongent dans un petit somme. Arrivés à Lisieux, sur les pas de la petite Thérèse, nous visitons les Buissonnets,  la maison de famille où elle a vécu enfant, de l’âge de 4 à 15 ans avec son père veuf qu’elle chérit et ses quatre sœurs, après la mort de sa maman et ses premières années à Alençon. Deux sœurs et deux frères sont morts en bas âge avant sa naissance. Thérèse est la petite dernière de la fratrie.

 

la maison des buissonnets

Aux Buissonnets la vie est simple toute remplie de dévotion au Christ et à la Sainte Vierge. Un jour qu’elle est en proie au doute et à la douleur, la Vierge Marie lui fait un joli sourire. C’est à partir de ce moment que la petite Thérèse approfondit sa foi et prend la décision d’entrer au Carmel où elle prend le nom de Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face.

Nous visitons le Carmel avec notre guide Laurence qui nous fait une visite intéressante. Nous y apprenons la vie dépouillée de la petite Thérèse et les nombreux signes de Dieu qu’elle reçoit. Nous passons sous la porte en bois de sa cellule conservée en l’état. Son milieu familial favorise l’éclosion de vocations, les cinq sœurs deviennent religieuses, quatre carmélites et une visitandine . La petite Thérèse est opiniâtre et va jusqu’à demander au Pape l’autorisation de rentrer dans les ordres avant l’âge de 18 ans. Elle cultive, sa vie durant, la petite voie d’enfance qui mène à la sainteté et sa spiritualité reste bien vivante aujourd’hui.

châsse de Ste Thérèse

Après le repas convivial pris à l’ermitage Sainte Thérèse et terminé dans la joie par un chant à Marie accompagné à la guitare par une religieuse brésilienne, nous prenons la direction de la Basilique où nous retrouvons notre guide Laurence qui nous explique  la construction commencée en 1929 , entièrement  financée par des dons.

intérieur de la basilique Ste-Thérèse
Basilique Ste Thérèse : l’intérieur

L’intérieur est magnifique avec un foisonnement de vitraux et de mosaïques colorés  : «  véritable Bible ouverte à nos yeux «  . La basilique , malgré le bombardement de Lisieux, sera épargnée pendant la seconde guerre mondiale. Notre guide nous exhorte à l’espérance.

Après cette visite, nous assistons à la messe des pèlerins dans la basilique inférieure, toute drapée de mosaïques dans les tons bleu pâle et blanc: ambiance reposante propice à la prière.

 crypte de la basilique

La crypte de la basilique Ste Thérèse

Puis c’est déjà l’heure de rejoindre le car qui nous ramène à bon port au Mans. Le soir nous sommes prêts pour passer une bonne nuit dans les mains de la petite Thérèse qui nous dit  : “Je veux passer mon Ciel à faire le bien sur la Terre“.

 Christophe et Anne  ( LCE 72 )