LCE 29 : Retour sur le pèlerinage

Nous sommes le 7 septembre 2013, 14h30, à BREST. Les adhérents ont répondu à l’appel en ouvrant la Porte de la salle paroissiale de Saint-Marc pour assister à la réunion de préparation au pèlerinage. L’équipe qui a préparé le pélé est enchantée,  » nous sommes prêts à partir « . La déléguée, Anne-Marie JAOUEN, prend la parole et nous présente le Père Sezny ROUDAUT, nouvel aumônier de LCE 29 qui nous accompagne à LOURDES pour la première fois. Après un moment de prière, nous prenons tous note des informations essentielles pour le bon déroulement du pélé : les infirmières et hospitalières présentes et au service des pèlerins à l’hôtel, les documents à ne pas oublier, les horaires de départ et de retour, le programme du pélé…

Après ce temps de réunion, nous partageons le goûter. Merci aux pâtissières, nombreuses et douées ! Ce moment permet aussi à ceux qui ne se connaissent pas de se rencontrer, aux anciens de mettre les nouveaux à l’aise. Arrive déjà le temps de se dire au revoir, mais nous allons nous revoir très vite !

 

 » OUVREZ GRANDES VOS PORTES, OUVREZ VOS COEURS EN GRAND.

QUE LA VIE VOUS EMPORTE PLUS LOIN DEVANT ! « 

Lundi 16 Septembre 2013, ça y est, le départ est donné. Toute un journée de car devant nous, c’est long, mais ce soir nous serons dans la cité Mariale. Nous écoutons le CD des chants de Danielle SCIAKY et chacun s’applique à suivre les paroles pour chanter d’une seule voix ; nous lisons ensemble les textes du jour, et commençons le chapelet. Cette année nous prenons le  » chapelet de Bernadette  » et nous l’étalerons sur tout le voyage, pour le finir à 16h au même moment que celui récité devant la Grotte à LOURDES. Au cours de la journée, nous pouvons nous rendre compte que ça y est : chacun a ouvert sa Porte pour franchir le seuil du Pèlerinage LOURDES CANCER ESPERANCE.

Vue sur la Basilique du Rosaire depuis la Maison de la mission catholique polonaise.

Nous voici arrivés à LOURDES. Le temps de monter ses bagages, de prendre le repas et déjà il se fait tard, sans compter sur cette pluie battante qui accueille les Bretons comme il se doit ! Les plus courageux s’aventurent dehors pour aller dire bonjour à Marie et déjà déposer ses maux, chercher un peu de réconfort, d’espérance…

 » Je ne l’avais jamais vu aussi belle que cette nuit. Malgré la pluie qui me trempait jusqu’aux os, je ressentais une grande chaleur à la Grotte. J’avais des choses à lui dire, mais avant je suis resté un moment admirer sa beauté, sa clarté dans la nuit. « 

 Mardi, c’est le lancement du pèlerinage. Mais avant, nous avons aménagé un programme spécifique au Finistère pour ceux qui le souhaite. A 14h nous avons la photo de groupe. Ensuite, nous passons tous ensemble à la Grotte et pouvons rester prier dans l’intimité. A 15h30, il est possible d’assister au Chapelet. D’autres sont retournés se reposer à l’hôtel, certains découvrent les Sanctuaires, et un ou deux sont allés aider les responsables du groupe des Jeunes & Enfants à transporter tout le matériel pour la Veillée ! Enfin, certains d’entre nous ont répondu à l’invitation de LCE 75 d’assister à leur Messe à l’Accueil St-Frai. Après le repas, nous avons tous hâte d’arriver à la célébration d’entrée en pèlerinage : le pélé est lancé !

Ainsi passent les jours… Des rencontres ont lieu, des amitiés naissent ; comme tous les ans nous nous sentons portés par un élan qui ne s’explique pas. En parallèle du pélé des adultes, celui des enfants et des jeunes fait son chemin. Le jeudi à l’occasion du pique-nique nous rencontrons le Bureau national de LCE et Monseigneur AILLET, mais aussi Danielle SCIAKY et son équipe afin de préparer la Veillée d’amitié. Car, c’est un travail intense ! Et ce jeudi, nous nous sommes couchés très tard pour finaliser les décors, ce qui nous a permis de découvrir les rues de LOURDES vides de l’agitation habituelle.

Le plus surprenant lors du pélé du sourire, c’est la rapidité avec laquelle le temps passe. Le vendredi soir permet à la Délégation des Jeunes & Enfants d’échanger avec les adultes, tout comme lors de la célébration du samedi.

Déjà le pèlerinage se termine par le lâcher de ballons sur le parvis de la Basilique du Rosaire. Le temps d’un dernier refrain,  » Marie, témoin d’une espérance « , nous repensons à cette semaine qui vient de passer. Nous voilà ressourcés pour cette année qui arrive. Marie, dans sa grande bonté, nous a donné une flamme, celle de l’espérance. Elle n’est pas très grande, juste assez pour tenir au creux de notre coeur. Il ne tient qu’à nous de ne pas la laisser s’éteindre. Bien sûr, nous savons que nous aurons des jours plus sombres. Alors, il nous faudra repenser à cette flamme qui a éclairé notre coeur tout au long du pélé ; et nous nous rendrons compte qu’elle est toujours là, présente et bienveillante.

LCE 29 n’a pas encore terminé son pèlerinage. Celles et ceux qui le désirent peuvent aller à la Grotte dans l’après-midi et assister au Chapelet. D’autres avaient souhaité découvrir LOURDES à bord du petit train et faire la visite du Musée de Lourdes. Nous avons été enchantés de cette visite qui nous a permis de nous promener dans les rues de LOURDES au temps des apparitions, et d’assister à la première d’entres elles, parmi des décors grandeur nature.

Dimanche est là, et l’heure du départ a sonné. Il est tôt : 5h00, mais dans le car les pèlerins ne dorment pas. Les discussions vont bon train toute la matinée. Quelques textes sont lus, des CD sont passés ainsi que le DVD du pélé 2011. S’il est un mot pour qualifier ce retour jusqu’à Brest, c’est  » Fraternité « . Oui, le pélé ne cesse d’alimenter les conversations et chacun rentre chez lui émerveillé par ce qu’il vient de vivre. A Lourdes, nous avons ouvert la Porte de la Foi, et il n’est pas question de la refermer !

 » ALLEZ PARS, PARS, SUR LES CHEMINS DU MONDE

LA VIE C’EST UNE RONDE, QUELQU’UN NOUS TEND LA MAIN.

ALLEZ PARS, PARS, SUR LES CHEMINS DU MONDE

SUR CETTE MAPPEMONDE OU NOUS ATTEND QUELQU’UN. « 

Ce beau pèlerinage, nous en avons rapporté un petit bout, pour l’offrir à l’une de nos adhérente, Angèle, qui n’a pu nous suivre cette année ; la maladie ne lui permettait pas. Ce sourire que nous échangeons tous à LOURDES, nous lui avons transmis. Puis, dans la paix, Angèle s’en est allée rejoindre la grande famille LCE du ciel. C’était un jour de peine… dans l’espérance de la vie éternelle sans plus de souffrance.

 » Douce est la lumière de ce pain partagé

Douce est la lumière de ce petit matin

Douce est la lumière qui vient pour me guider

Douce est la lumière jusqu’au bout du chemin. « 

2 Responses

  1. MERCI A VOUS TOUS POUR CE BEAU TEMOIGNAGE ;non! la porte ne s’est pas refermée malgré les tempêtes!
    ELLE EST BELLE CETTE FAMILLE DE LCE !:CONTINUONS SUR LA ROUTE DE L’ESPÉRANCE!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.