LCE 06 : une Journée d’Amitié pas comme les autres

La délégation des Alpes Maritimes (LCE 06) retrouvera son homologue du Var et sa déléguée Jacqueline Arnault, le mardi 14 juillet 2015 au sanctuaire de Notre-Dame des Grâces à Cotignac, « le village de la Sainte Famille », dans le Var.

Programme : 

. Messe à 11h30 à l’Eglise

. Repas pris en commun

. Echanges entre les délégations 06 et 83.

 

Un peu de géographie et d’histoire

 

Le village de Cotignac installé au pied d’une falaise de tuf est unique.

Les maisons y sont particulièrement soignées, restaurées, décorées avec un style typiquement provençal. Celles qui sont en contrebas de la Cassole en sont un bel exemple. D’autres bâtisses à même la falaise, habitations troglodytes, ont un charme particulier.

Du haut du rocher, on appréciera un panorama magnifique sur les collines en restanques où oliviers, cyprès, pins, chênes et autre végétation méditerranéenne, sur fond de ciel bleu, offrent un écrin de choix aux habitants. Les ruelles et calades débouchant sur de petites places où l’authenticité des lieux est presque toujours respectée sont riantes et fleuries.

 

« Le 10 août 1519, la Vierge Marie, accompagnée de Saint Michel Archange et de Saint Bernard, apparut dans les champs à un homme très pieux nommé Jean de la Baume et lui commanda de dire de sa part au clergé et à la communauté de Cotignac d’aller en procession sur le Mont Vardaille, et de bâtir une église, sous le nom de Notre-Dame des Grâces, pour autant qu’elle voudrait faire plusieurs grâces et faveurs à ceux qui l’invoqueraient en ce lieu. »
Un siècle après, le 7 juin 1660, sur le mont Bessillon, le jeune berger Gaspard Ricard, accablé par la chaleur et la soif, aperçoit un homme qui se nomme Joseph. Celui-ci lui dit : « je suis Joseph, soulève ce rocher et tu boiras. »

 

C’est ainsi que Cotignac est l’unique lieu d’apparition en France de St Joseph. Une chapelle St Joseph est érigée et consacrée en 1663 pour célébrer cet évènement.
Mais la révolution supprima toutes les constructions religieuses de Cotignac, que ce soit sur le Mont Verdaille ou sur le mont Bessillon.

En 1810, on reconstruisit le Sanctuaire Notre Dame de Grâce sur le mont Verdaille.
De leur côté, à partir de 1980, les moniales bénédictines, venues d’Algérie, entreprirent la construction du monastère sur le Mont Bessillon. Elles y vivent encore aujourd’hui et se consacrent à la prière et à l’artisanat liturgique (confection d’aubes, chasubles, linge d’autel…).

Renseignements et inscriptions : 06 11 60 50 82 – toniapaq@yahoo.fr

Sources : « Provence Verte » Office du Tourisme