LCE 06 : Journée d’Amitié à Notre Dame de Laghet, « le petit Lourdes » des Alpes Maritimes

« Lieu de grâces, « lieu de prières », « lieu de paix »… Ainsi qualifie-t-on le sanctuaire de Notre Dame de Laghet que la délégation des Alpes Maritimes a choisi comme cadre pour sa Journée d’Amitié de printemps.

Et ce fut par une belle journée, douce et ensoleillée, dans un vallon verdoyant, entre Nice et Monaco, que les participants ont apprécié de se retrouver à nouveau et de faire connaissance avec les nouveaux venus.

L’endroit est spécialement dédié à la Vierge Marie depuis 1653, année où trois miracles furent reconnus comme authentiques par l’évêque de Nice d’alors, Mgr Palletis. Ce qui n’était qu’une petite chapelle qui servait d’abri tant aux hommes qu’aux bêtes, entourée de quelques bâtisses, est devenu une communauté ouverte au monde.

Aujourd’hui, comme par le passé, on vient d’un peu partout pour visiter le sanctuaire et ses milliers d’ex-voto, pour prier, pour participer aux nombreux pèlerinages, pour faire des retraites et séminaires. En 2002, Mgr Jean Bonfils, évêque de Nice, avait réouvert le Séminaire diocésain. Les futurs prêtres de Nice, de Monaco, et même de Vintimille, y venaient se former. Mais il a dû fermer en 2013, faute de séminaristes. Il est consacré au Cœur Immaculé de Marie depuis juin 2011.

Enfin, n’oublions pas qu’on peut aussi y passer quelques jours de vacances.

Sous la houlette de Brigitte Grandou, déléguée de LCE 06, nous étions presque une trentaine de personnes, des adhérents et leurs familles et ami(e)s, à suivre la messe dans l’église où trône la belle statue décorée de peintures polychromes. Elle a été concélébrée par le Pr Pierre-Joseph Digré et le Pr. Christian Blanc, ce dernier étant devenu fidèle à nos Journées d’Amitié.

Après un repas copieux préparé par les Sœurs bénédictines et quelques bénévoles, le groupe a entrepris la visite des ex-voto commentée en premier lieu par le Pr Jean-Marie Tschann, Recteur du sanctuaire. Puis, Sœur Marie Scholastique nous a guidés vers le musée des ex-voto les plus anciens, témoignages naïfs le plus souvent mais toujours émouvants. Certaines peintures ou dessins remontent au 18° siècle. Ils restituent les paysages d’époque et racontent la société, ses aléas et périls dans les campagnes, villes et villages (accidents, maladies, querelles familiales…).

De nos jours encore, en 2013 par exemple, des « miraculés » ont privilégié la photographie encadrée d’une carcasse de voiture complètement compressée comme démonstration de leur reconnaissance à Notre Dame de Laghet.

Après la visite, Brigitte Grandou a rassemblé ses troupes afin de les sensibiliser au prochain pèlerinage en septembre à Lourdes. LCE 06 se développe et de ce fait, elle demande une organisation prévisionnelle plus poussée. Après les traditionnelles »questions-réponses », les « nouveaux » prennent déjà une solide option, rejoignant ainsi les « fidèles » des années passées. Et c’est très bien ainsi !

Nul doute que nous reviendrons dans ce lieu privilégié pour allier la détente au spirituel, pour apprécier une région magnifique, tant d’un point de vue naturel que d’un point de vue culturel et religieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *