LCE 06 et LCE 83 : la bonne entente, les beaux projets

Dans les années soixante, une chanson racontait : « Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers…».
Le 14 juillet dernier, par une chaleur très provençale, LCE 06 et sa voisine LCE 83 ont su rassembler à leur tour, non pas des milliers, mais une vingtaine de participants à Cotignac dans le Var.

Ce lieu consacré reste unique dans le monde chrétien car la Sainte Famille dans son ensemble s’y présenta, même si ce ne fut pas au même moment.

Ainsi, le 10 août  1519, c’est là qu’apparut à Jean de la Baume, un bûcheron, la Vierge Marie et l’enfant Jésus accompagnés de Saint Bernard de Clairvaux, Sainte Catherine martyre et l’Archange Saint Michel. L’homme pieux reçut un message de la Vierge Marie qui « lui commanda de dire, de sa part, au clergé et à la communauté de Cotignac qu’ils allassent, en procession, sur le Mont Verdaille, et qu’ils bâtissent une église, sous le nom de Notre-Dame de Grâces, pour autant qu’elle voudrait faire plusieurs grâces et faveurs à ceux qui l’invoqueraient en ce lieu ».

Après une deuxième visite de la Sainte Vierge le lendemain, les autorités et les villageois de Cotignac décidèrent la construction d’une petite chapelle, transformée cinq années plus tard en sanctuaire, tant le lieu attirait les foules.

 Le 17 mars 1521, le Pape Léon X accordait par une Bulle une série de privilèges au sanctuaire marial provençal de Cotignac.

Plus d’un siècle après, le 7 juin 1660, un jeune berger de 22 ans, Gaspard Ricard, garde son troupeau sur le mont Bessillon. La chaleur l’accable. Il meurt de soif quand, soudain, il aperçoit un homme à ses côtés qui lui désigne un lourd rocher en lui disant «  Je suis Joseph, enlève-le et tu boiras ».

Devant la surprise et l’hésitation du jeune berger, l’apparition réitère ses paroles. Gaspard soulève alors sans peine le rocher et découvre une source. Il boit alors à satiété et court porter la nouvelle au village. Depuis, la source coule sans que l’on puisse donner une explication rationnelle à ce phénomène.

Cotignac, lieu saint, mais aussi lieu de l’histoire de France.

En 1615, âgé de 14 ans, Louis XIII épousait Anne d’Autriche. Les années passaient et le couple s’inquiétait de ne pas avoir de descendance. Le miracle eut lieu, après 22 ans de mariage, par l’intercession de Notre-Dame de Grâces. Ils prénommèrent l’héritier « Louis Dieudonné » (c’est à dire donné par Dieu), plus connu sous le titre de Louis XIV.

Brigitte Grandou, déléguée LCE 06, raconta à l’assemblée présente cette belle histoire du lieu. Jacqueline Arnault, son homologue de LCE 83, et ses amis apprécièrent le moment. Et l’on aborda aussi les détails du prochain pèlerinage car les deux délégations entendent mettre en commun leurs moyens pour se rendre à Lourdes. Et comme la Providence n’est jamais très loin, des adhérents de LCE 78, de passage à Cotignac, décidèrent de profiter de l’autocar pour aller rejoindre le pèlerinage pyrénéen.

C’est cela aussi « l’esprit de famille » de Lourdes Cancer Espérance !

Et chacun se quitta, se promettant de se retrouver à Cotignac pour une Journée d’Amitié qui pourrait bien devenir un…  « week-end d’Amitié ».

Pour plus de détails sur Cotignac, se rendre sur le site Internet : http://www.nd-de-graces.com/