La délégation 54-55-88 était dans la joie ce week-end

Le 31 mai, jour de la fête de la Visitation, des membres de LCE sont venus partager la joie des Soeurs de l’Alliance qui célébraient leur fête et le jubilé de Soeur Myriam (70 ans) et de Soeur Hélène (50 ans). Soeur Hélène nous accueille tous les ans sur la Colline de Sion pour une journée d’amitié. Après une messe célébrée par le Recteur de la Colline de Sion, messe festive et forte en émotion, nous nous retrouvons pour partager un repas avec les soeurs et tous les bénévoles qui officient sur la Colline de Sion. On a pu évoquer certains souvenirs et Soeur Myriam nous a chanté quelques chansons, quelle mémoire à son âge ! Encore merci aux Soeurs de l’Alliance pour le beau témoignage qu’elles envoient au monde.

Le 2 juin, nous nous retrouvons à Baccarat pour notre rencontre d’amitié sous une belle journée ensoleillée et chaude. Après la messe célébrée avec l’ensemble paroissial Sainte-Thérèse du Val de Meurthe où nous avons pu faire connaître l’association, nous partageons dans la salle paroissiale un repas. Nous échangeons des nouvelles des uns et des autres et portons dans notre prière tous les malades. Après un rapide compte rendu de l’Assemblée générale, Soeur Danièle Deutscher nous communique quelques informations sur la préparation du pèlerinage.

Nous nous rendons ensuite à l’église Saint-Rémy de Baccarat qui est l’un des plus beaux échantillons de la renaissance de l’architecture religieuse de notre époque. Un sanctuaire bâti avec la foi d’hommes du XXème siècle, avec la même ferveur que les bâtisseurs d’autrefois. En effet, comme de nombreux villages lorrains, en octobre 1944, Baccarat a subi des bombardements. L’église Saint-Rémy a été détruite entièrement. En 1954, elle fut reconstruite avec l’aide des ingénieurs et des techniciens de la Cristallerie de Baccarat.

La forme de l’édifice tout en béton paraît révolutionnaire avec le clocher dont la pointe sort du lit de la Meurthe, désignant le ciel tel le cierge pascal. En franchissant la porte, face à vous un lumineux ar-en-ciel vous éblouit suivant la Parole de Dieu : « Voici le signe d’Alliance, que J’établis entre Moi et Vous ».

A l’intérieur de l’église, tous les vitraux ont été réalisés en Cristal de Baccarat coulé dans du béton afin de diffuser une lumière colorée (52 couleurs, 130 tons). De chaque côté du choeur, deux verrières représentent les douze apôtres reconnaissables à leurs attributs traditionnels. La stylisation du dessin souligne l’immatérialisation. Les bleus réalisés semblent s’identifier aux bleus de la Cathédrale de Chartres et les rouges à celle du Mans. On a pu admirer également les bénitiers avec leurs vasques en Cristal de Baccarat.

Quand notre regard monte encore, on peut admirer une charpente composée d’éléments triangulés. Ce plafond en caisson est le plus beau du genre en Europe. Il a été illuminé exceptionnellement pour LCE car il est allumé uniquement deux fois par an (Noël et la Vigile Pascale).  Dans la sacristie, nous avons pu admirer des calices et une crèche confectionnés entièrement en cristal de Baccarat.

Au cours de cette visite, notre conférencière enthousiasme et fière de ce beau patrimoine nous a emmenés, à travers l’explication de tous ces vitraux, à une véritable leçon de catéchisme depuis le Livre de la Genèse jusqu’à la Résurrection.

Après cette belle visite, nous nous donnons rendez-vous à Bernécourt pour notre réunion avant pèlerinage.