Dans les cœurs, « main dans la main »

Triste nouvelle

C’est avec beaucoup de tristesse que la délégation du Lot et de l’Aveyron a appris le décès de Marie-Claude, la serveuse de l’Hôtel St. Julien, à Lourdes, où la délégation est logée avec beaucoup d’attentions durant le pèlerinage. Marie-Claude est décédée le jour de Noël après 2 jours de malaises.

Monsieur et Madame Daujan, les hôteliers du St. Julien sont très touchés par cette disparition. Marie-Claude vivait sept mois de l’année avec eux, elle faisait partie de leur famille, elle était très complice avec eux.

Marie-Claude était une figure, qui se passionnait pour offrir un accueil exceptionnel aux pèlerins séjournant à l’hôtel.  Elle composait une extraordinaire décoration pour LCE, mais aussi pour d’autres pèlerinages. 

 

« Elle était d’un dévouement illimité pour les malades du cancer, elle était joyeuse, dynamique, elle mettait de l’ambiance, et elle nous faisait chanter  » main dans la main » de Gianadda, avec la délégation de la Savoie et de l’Isère, c’était un amour, un trésor.

Il fallait voir l’accueil qu’elle nous faisait à l’arrivée du car, et les farandoles autour du car lors du départ, en chantant « main dans la main ».

A la date où devait avoir lieu le pélé LCE 2020 et du pélé 2021, elle allait mettre à la Grotte un gros cierge pour LCE et m’envoyait la photo. C’était une personne exceptionnelle, très croyante.

« Main dans la main  » c’est le chant qui la décrit parfaitement.

J’espère qu’elle a été accueillie, là-Haut, dans la maison du Père avec « tambours et trompettes ». Ce départ est inexplicable, je suis effondrée. ».

Bernadette Vayrac, déléguée LCE 12-46

Marie-Claude a été inhumée à Cauterets, où elle était domiciliée avec ses parents âgés de 92 ans. Avec les propriétaires du St. Julien, les pèlerins du Lot et de l’Aveyron pleurent une amie, et la confient dans leur prière à Notre-Dame de Lourdes.

One Response

  1. Très bel hommage à cette personne – que nous ne connaissions pas – toute dévouée à LCE et certainement à tous les pèlerins qu’elle choyait.

    Marie-Claude ne peut que transmettre nos humbles prières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.