L’Assomption 2020 à Lourdes

La solennité de l’Assomption à Lourdes a revêtu un caractère particulier cette année à Lourdes en raison de la pandémie et de ses conséquences. Le grand Pèlerinage National, qui, d’ordinaire, peut rassembler jusqu’à 30.000 personnes, a été limité à une petite délégation, sans pèlerins malades. De belles initiatives ont cependant vu le jour, pour conserver le lien entre hospitaliers et malades. C’est ainsi que les jeunes hospitaliers du National, dans les semaines précédant le pèlerinage, sont allés visiter les pèlerins malades à leur domicile.

Les mesures de distanciation physique ont été mises en place. Lors de la procession Mariale du 14 au soir, seule la statue de la Vierge et une petite escorte a circulé dans les allées de l’esplanade, entre les îlots de pèlerins. La ferveur n’en était pas moindre.

La messe solennelle du 15 août s’est tenue dans la basilique Saint Pie X, limitée à la jauge de 5.000 personnes. Elle était présidée par le cardinal Parolin, secrétaire d’Etat du pape François. Dans son homélie, le cardinal a évoqué le parallèle entre la grotte de Lourdes, sombre, mais ouverte vers le Ciel, et le tombeau du Christ. Un beau rapprochement, sous le signe de l’espérance.

Le directeur du Pèlerinage National a animé la prière pour la France, à 15h, avant de prier le chapelet avec Monseigneur Hérouard, administrateur apostolique du Sanctuaire.

Lourdes a retrouvé, l’espace de deux jours, comme un air de temps normal, ou presque. Les accueils de malades (Notre-Dame et Saint Frai) sont restés vides, et l’absence des pèlerins malades était vraiment visible. Il nous faut prier pour les pèlerins malades puissent revenir à Lourdes.

Philippe Cabidoche

2 Responses

  1. pour la fete du 15 aout 2020 malgre cette grande frustation jai suivis tous les offices via KTO cetait magnifique la basilique souteraine

    avait repris cette splendide celebration qui etait magnifique elle ma replongé dans ce pelerinage Lourde Cancer Esperance inoubliable

    jai en moi cette nostalgie et ce manque de participation qui ma marqué par ce besoin de revenir au pied de massabielle cette

    annee 2020 la celebration aux flambeaux ma illumine par cette ferveur de prier et chante j etais bien loin mais pret de notre dame

    avec la grace quelle m accorde je vais me retrouver au pelerinage du Rosaire cette ferveur qui est en moi et pour revenir sur mon

    recent temoignage oui ici bas pieds de Notre Dame nous sommes tous a lourdes au paradis sur terre

  2. Merci Philippe pour ce beau reportage.
    De ce que j’en ai vu, ce pèlerinage était beau.
    Ce qui m’attriste le plus n’est pas de voir le Sanctuaire avec si peu de monde, mais de voir le Sanctuaire sans malades. Oui, prions pour que bientôt nous puissions nous retrouver à Lourdes au service des plus fragiles, au service des malades.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *